Équipes de France
 
Jeux Olympiques
 

Les entraîneurs s’adaptent

 
 
 
 
Bellenger/IS/FFBB
 
par Julien Guérineau - 24/03/2020
 
 
Valérie Garnier et Vincent Collet ont réagi au report des Jeux Olympiques de Tokyo à l’été 2021.
Valérie Garnier et Vincent Collet ont appris ce mardi le report des Jeux Olympiques de Tokyo. Une compétition pour laquelle les deux Equipes de France s’étaient brillamment qualifiées. La décision du CIO clarifie la situation alors que le monde fait face à une crise sanitaire exceptionnelle. "Je suis en contact avec les joueuses qui se posaient pas mal de questions. C’est une sage décision. Quand on est coach il faut savoir s’adapter. Et l’essentiel aujourd’hui c’est autre chose que le sport", a souligné Valérie Garnier. "Cela met fin à l’incertitude et c’est une bonne chose. La priorité du moment est sanitaire. La problématique des calendriers va bien évidemment se poser et il faudra attendre les décisions de la FIBA pour que tout se mette en place", a estimé de son côté Vincent Collet.

La problématique s’annonce double pour les Equipes de France. Aucune compétition internationale n’est au programme cet été alors que l’EuroBasket devait être disputé en juin 2021 pour les féminines, en septembre pour les masculins. "En 2022 il ne devait pas y avoir de compétition. C’est une possibilité sans doute. Mais les instances internationales le décideront. La compétition reine reste les Jeux Olympiques et à mon sens tout le reste sera décalé", évoque Vincent Collet.

Les deux entraîneurs nationaux rencontreront rapidement Jean-Pierre Siutat pour évoquer leur avenir à la tête de la sélection à l’heure où tous les calendriers sont bousculés. "Il y a des choses plus importante qu’une situation personnelle", a insisté Valérie Garnier. "Dans ces temps très difficiles que nous vivons nous n’avons pas le droit d’être frustré. Les athlètes ont besoin de se préparer et si mes joueuses font du sport à la maison leur terrain de prédilection c’est bien un terrain de basket. Une piscine pour les nageurs ou un stade pour des athlètes. Rien ne peut remplacer cela. Pour leur protection et pour celle de tous ceux qui organisent ce report est préférable."